Wé , Objet d'art de l'ethnie Wé - Art-africain.fr
fermer cette fenêtre


Les Wé (Guéré-Wobé) habitent dans les forêts situées près de la frontière ouest de la côte d’Ivoire.

Les Wé se subdivisent en deux peuples : les Guéré et les Wobé qui ont en commun beaucoup de coutumes et de croyances. La cellule familiale joue un rôle important chez les Wé et chacune est placée sous la direction d’un ancien choisi pour sa richesse et sa sagesse.

Les Wé réalisent des masques avec des traits puissants recouverts de grelots , coquillages, plumes, griffes, douilles de balles qui sont censées renforcer le pouvoir du masque.

Les Guéré, appelés aussi Kran, réalisent des masques plutôt triangulaires, des yeux tubulaires, un large nez, un front bombé et parfois des cornes. Quand il y a deux paires de cylindres superposés, une paire représente les yeux, l’autre les pommettes. Les éventuelles défenses de phacochères, taillées en pointes se trouvent entre le front et les yeux ou entre le nez et la bouche et parfois aux deux endroits. Ces masques sont utilisés durant les funérailles et pour détecter les personnes coupables d’actions répréhensibles.

Attention il existe d’autres masques dits d’un sous style Dan-Guéré avec des yeux figurés par des trous triangulaires ou ovales, des pommettes en « œillères » comme les œillères des chevaux, ces pommettes sont proéminentes de formes pointues ou arrondies. Ces pommettes relient le front à la lèvre supérieure. La partie haute du front est souvent décorée d’une frise de cornes d’antilope.

Les Wobé se distinguent par leurs yeux globuleux et leurs grosses lèvres bien larges.

Les Wé font peu de statues. Elles ressemblent beaucoup à celles des Dan dont elles se distinguent par les scarifications.

Objets coups de coeur