Gouro , Objet d'art de l'ethnie Gouro - Art-africain.fr
fermer cette fenêtre


Gouro

Les Gouro ont un sens artistique très développé. Ils ont dû être très influencés par les Baoulé. Les Gouro accordent une grande importance à la coiffure des cheveux et les coiffeurs sont considérés comme des artistes.

L’art des Gouro est élégant et se compose surtout de masques présentant des figures allongées, un profil concave et des yeux en amandes.

Différents types de masques Gouro peuvent être remarqués selon que l’on se trouve dans la partie ouest du pays Gouro ou la partie sud qui est influencé par la tribu voisine les Bété.

Les statues des Couro sont peu fréquentes, elles ont un tronc élancé avec des jambes courtes et des mollets hypertrophiés. Leur taille fait entre 20 et 80 cm.

Les Gouro sont installés à l’ouest des Baoulé en côte d’Ivoire, dans une région constituée parfois de savane arborée ou d’autres fois de forêt épaisse. Le sud du pays est plus accueillant grâce à des ressources agricoles plus importantes.

Les Gouro se sont souvent déplacés du fait de querelles internes, de guerres entre tribus générées par des adultères ou rapts de femmes, de la volonté d’améliorer des conditions de vies peu enviables.

L’art des Gouro

L’art des Gouro est élégant et se compose surtout de masques présentant des figures allongées, un profil concave et des yeux en amandes.

L’art des Gouro dépend d’une dualité, celle des cultes familiaux d’un côté et de l’autre celle des divinités secondaires nommée yu, terme qui désigne à la fois le rituel, le masque, un autel et l’esprit qui irradie tous les objets qui sont utilisés lors des cérémonies.

Les Gouro ont un sens artistique très développé. Ils ont dû être très influencés par les Baoulé. Ils accordent une grande importance à la coiffure des cheveux et les coiffeurs sont considérés comme des artistes. Ils ont sans doute été influencés dans l’épanouissement de la sculpture sur bois par les Baoulé.

Les masques Gouro

Différents types de masques peuvent être remarqués :

-        Dans la partie ouest du pays Gouro, les masques Gouro ont un menton pointu, une bouche protubérante, des yeux globuleux en amande et un haut front parfois décoré de scarifications. Ils servent à détourner vers d’autres personnes des maléfices mais sont aussi portés par les bourreaux lors des exécutions.

-        Le style du sud est influencé par la tribu voisine les Bété. Les masques Gouro sont reconnaissables par des traits plus naturalistes, des scarifications au milieu du front, leur nez triangulaire et leurs yeux entourés de scarifications incisées. On les appelle parfois masques Bété-Gouro. Un autre type de masque Gouro peut être vu dans cette région avec un front bombé, un nez retroussé, des yeux en amandes et un menton pointu.

La légende stipule qu’un chasseur trouva un jour un ensemble de masques et de produits de médecine, qui permirent à son village de communiquer avec les génies du monde de la brousse.

  • Le masque Gouro gu (ou gou) représente l’idéal féminin Baoulé.
  • Le masque Gouro dye représente un visage humain ou une tête d’éléphant ou d’antilope. Il est porté lors des funérailles des notables importants et ne peuvent être regardés que par les hommes.
  • Le masque Gouro gye représente une tête  d’antilope stylisée est porté durant les festivals commémoratifs.
  • Le masque Gouro Zaouli, en forme de tête d’antilope avec des yeux tubulaires une paire de cornes et une bouche en forme de bec, est le masque du vieil homme et est le mari de Zamble,
  • Le masque Gouro Zamble est à la fois panthère, crocodile et antilope. Il est plus sophistiqué que celui des Baoulé. On le distingue par une ligne d’implantation des cheveux à angles aigus.

Les masques Gouro Gye et dye ne peuvent pas être vus par les femmes.

Les masques Gouro Zamble, Gu et Zaouli apparaissent durant des fêtes et sont la propriété de familles désignées par le conseil des anciens.

En leur offrant des sacrifices, les hommes se concilient les forces de la nature. Les masques sont réalisés pour plaire ou impressionner le spectateur.

Les statues Gouro.

Les statues Gouro sont peu fréquentes, elles ont un tronc élancé avec des jambes courtes et des mollets hypertrophiés. Leur taille fait entre 20 et 80 cm. Les statues Gouro apparaissent lors des fêtes, portées sur la tête d’un danseur ou sont gardées dans les maisons et sont utilisées à des fins divinatoires. Les statues Gouro représentent des personnes debout, les mains posées sur les hanches avec un long cou portant une tête ayant la même forme que les masques

Objets quotidiens Gouro

On trouve des poulies de métiers à tisser Gouro élégantes et des cuillères décorées de représentations humaines ou des têtes d’animaux.

La vie sociale des Gouro et économie

Dans les villages les Gouro cultivent le riz, le café dont ils font le commerce, le coton et  le cacao selon les années, l’igname. Les hommes défrichent, les femmes plantes et assurent un rôle important sur les marchés. Les Gouro sont aussi des tisserands et réalisent beaucoup de poulies de métiers à tisser ornées d’une tête avec la découpe caractéristique de la ligne des cheveux à angles aigus.

Le village typique est constitué de plusieurs lignages, son chef est celui du lignage le plus ancien. Il est assisté dans sa mission de chef par le conseil des anciens représentant chaque famille  et par des sociétés secrètes.

Les devins sont fréquemment consultés pour fixer les dates rituelles et prédire l’avenir. Il utilisent pour cela l’observation des mouvements de bâtonnets de bois ou d’os dans des boites en bois ou en argile contenant une souris.

L’association zamlo organise des fêtes au cours desquelles se produit le masque antilope polychrome.

La vie quotidienne des Gouro est dominée par les sociétés secrètes et leur croyance en des esprits protecteurs appelés zuzu. Ils leurs construisent des autels avec diverses figures.

Objets coups de coeur